Return to Article Details 2018 : Pas de meilleur moment pour être un interniste général au Canada