Download
C a n a d i a n J o u r n a l o f G e n e r a l I n t e r n a l M e d i c i n e V oo ll uu mm ee 11 66 ,, II ss ss uu ee 21 ,, 22 00 22 11 55
Message du rédacteur en chef
La COVID-19, les vaccins et l’apparition
d’une nouvelle maladie
La pandémie de COVID-19 a connu plusieurs rebondissements au
milieu des vagues de propagation liées à l’apparition de variants du
virus. De nombreuses surprises sont survenues en cours de route. La
plus importante a été la performance spectaculaire des vaccins, qui,
dans la plupart des cas, ont montré une efficacité supérieure à 90%
pour prévenir la propagation virale. La plupart des vaccinologues
ne sattendaient pas à un résultat aussi positif, car les chefs de file de
ce domaine considéraient qu’une efficacité de 50% était acceptable.
Comme tout autre produit pharmaceutique, les vaccins
saccompagnent deffets indésirables potentiellement graves, comme
les réactions anaphylactiques, le purpura thrombocytopénique
immunitaire et le syndrome de Guillain-Barré.
Le présent numéro de la Revue met en lumière un effet
indésirable nouvellement décrit qui semble propre aux vaccins à
vecteur adénoviral et qui, bien quextrêmement rare, peut mettre
la vie en danger. Il sagit de la thrombocytopénie thrombotique
immunitaire induite par le vaccin ou TTIV.
La TTIV a fait la une des journaux à l’échelle internationale
lorsqu’un premier cas a été découvert en mars2021 et que d’autres cas
ont été signalés depuis dans de nombreux pays qui ont choisi d’utiliser
le vaccinChAdOx1 nCoV-19 (AstraZeneca). Plus récemment, des
cas de TTIV ont également été signalés en association avec lautre
vaccin à vecteur adénoviral Ad26.COV2.S (Johnson & Johnson).
Quelle est la fréquence de la TTIV? Selon les premières
estimations, la fréquence était d’environ un cas sur 250000, mais
certaines estimations atteignaient un cas sur 25000. La fréquence
réelle se situe quelque part entre les deux, probablement autour
dun cas sur 100000 (au Canada, 12cas ont été signalés parmi un
peu plus de 2000000 de personnes vaccinées). En temps normal,
lutilisation de tels vaccins naurait jamais été autorisée en raison de
ce signe touchant la sécurité, mais face à une pandémie incontrôlée,
leur grande efficacité permet d’offrir beaucoup plus d’avantages sous
forme d’infections et dhospitalisations évitées et de vies sauvées
de la COVID-19. En effet, les vaccins montrent la lumière au bout
du tunnel de la pandémie.
Quelle est la gravité de la TTIV? Comme le décrit le rapport
de Tejpal et al., la TTIV est une urgence médicale qui nécessite un
diagnostic rapide et un traitement approprié. TTIV
est une maladie
hautement
prothrombotique aux conséquences cliniques
potentiellement
dévastatrices. Au départ, on rapportait un taux de
létalité atteignant
40%, alors que des estimations plus récentes
indiquent un taux de
létalité avoisinant les 20%. Comme le milieu
médical international
devient de plus en plus familier avec cette
affection, on sattend à ce
que ce taux de mortalité diminue encore.
Comme pour les autres
formes de TIH, il faut éviter complètement
ladministration dhéparine,
de même que les transfusions de
plaquettes, mais contrairement
à la TIH «classique», le
traitement repose sur l’administration
dune combinaison
d’immunoglobulines et d’anticoagulants non
hépariniques comme
les anticoagulants directs ou le fondaparinux.
puis-je en savoir davantage sur la TTIV? De nouvelles
ressources ont été conçues par
l’Ontario Science Table
(https://covid19-
sciencetable.ca) et Thrombose Canada (www.thrombosiscanada.ca)
pour aider à reconnaître le diagnostic et le traitement de la TTIV.
Ladministration des vaccins à vecteur adénoviral diminue
au Canada (et pourrait même cesser complètement), mais leur
utilisation augmentera dans beaucoup d’autres pays. En outre, la
diffusion rapide des connaissances liées à la TTIV, notamment par
larticle de Tejpal et al., permettra aux cliniciens dêtre les mieux placés
pour diagnostiquer et traiter la TTIV alors que nous émergeons
du tunnel de la pandémie.
James Douketis, M.D.
Rédacteur en chef
CJGIM_2_2021_177932.indd 5CJGIM_2_2021_177932.indd 5 07/06/21 3:48 PM07/06/21 3:48 PM